Nous vous retrouvons pour le troisième épisode du rapport d’étonnement Milan design week 2018 ! Après les grandes marques et le design jeune génération, voici une vision du design que nous avons qualifiée d’avant-garde. On y laisse place à la recherche, à la surprise et la nouveauté. Une vision plus futuriste se dégage avec la recherche de solutions aux enjeux de notre temps. Le design se veut prospectif, grâce à la technologie, l’expérimentation, l’usage.

 

Innovation par la technologie

 

De plus en plus, la Milan Design Week élargit son exposition à une diversité d’objets du quotidien, au-delà du simple mobilier. Par exemple, quelques constructeurs automobiles profitent de l’événement pour présenter leur dernier concept car, à un public sensible au design et à l’innovation.

 

AUDI

L’espace investi par Audi nous a beaucoup plu. La marque se différencie par sa scénographie, sublimant un patrimoine architectural fort par une installation d’eau et de lumière. Audi s’inscrit ainsi dans une vision avant-gardiste: un futur sobre et luxueux. Des technologies de pointe sont mises en avant (capteurs sensoriels, toucher haptique, écrans incurvés et lumières à effets programmées…), c’est un jeu permanent avec tous les sens. Le design est remarquable non seulement car il offre une nouvelle expérience sensorielle et gestuelle, par les formes et les motifs, mais également les matériaux. La mise en œuvre est d’une grande finesse, le tout dans la cohérence.

 

FLOS . ARRANGEMENTS

Dans l’arrière-cour d’un vieux bâtiment, une installation géométrique prend place. La marque italienne Flos met en scène la suspension  lumineuse dessinée par Michael Anastassiades. Arrangements est un système modulaire pouvant être assemblé en plusieurs compositions de formes différentes. Les modules sont fixés ensemble électriquement et mécaniquement, s’équilibrant parfaitement pour créer une longue chaîne de lumière. Par sa simplicité formelle, le lustre semble faire oublier que la prouesse est avant tout technique. La structure en acier semble flotter comme par magie et pare le bâtiment d’un bijoux de lumière. Il est possible d’imaginer sa propre installation, en créant le modèle 3D de son lustre personnalisé.

 

ARTEMIDE EGGBOARD

La marque de luminaire Artémide propose un nouveau concept utilisant cette technologie : Eggboard Matrix.  Une suspension au design original, dont la structure alvéolaire a également des propriétés d’absorption acoustique. Le concept audacieux et le choix de la technologie Lifi nous ont séduit.

  • Info : Le Li-fi (Light-Fidelity) est une nouvelle technologie de communication sans fil permettant la transmission de données via la lumière. Alors que le Wi-Fi utilise une partie radio du spectre électromagnétique, le Li-Fi utilise la partie visible (optique) du spectre électromagnétique. En haut débit, il permet d’obtenir des échanges de données en un temps record. Ne générant pas d’onde radio le Li-fi est considéré comme inoffensif pour la santé.

 

BANG & OLUFSEN

Le travail de la designer danoise Cecilie Manz était présenté de manière originale : illustré de son processus de création. En effet, l’enceinte portative Beoplay P6 était décomposée afin d’en montrer des différentes étapes de prototypage. Ce nouveau modèle rejoint la gamme des enceinte nomades, en proposant une puissance sonore remarquable. Bang et Olufsen présentait aussi un autre produit exceptionnel : leur nouvelle enceinte murale BeoSound Shape, de “la musique à accrocher aux murs” d’une qualité sonore irréprochable. Un concept modulable qui fait son effet.

 

 

Innovation par l’expérience

 

L’expérimentation par le design fait de l’usager un acteur du monde de demain.

 

MINI LIVING

Mini Living présente un nouveau concept visionnaire de la ville et son architecture en collaboration avec le cabinet de design londonien Studiomama. L’installation «BUILD BY ALL » investit l’espace d’un entrepôt vide. En proposant à chacun de faire une construction à son image, le studio souligne l’importance du principe de participation et d’expérimentation. Considérant que l’avenir du logement urbain implique forcément une collaboration entre les citadins et les architectes ; l’installation a pour but de trouver des moyens créatifs d’optimiser l’espace. Nous avons bien entendu soutenu l’initiative !

 

D’AUTRES CONCEPTS

Toujours axés sur une cinématique d’usage particulière, les objets-concepts proposent de s’interroger sur le rapport sensoriel que l’on a avec eux. En voici deux exemples :

. Le concept Huara, est une lampe facettée inspirée d’une étoile. Cette sphère dotée d’électronique répond au toucher et implique une action de l’utilisateur afin de personnaliser les zones d’éclairage. Le prototype est imaginé par le studio Elemental pour Artémide.

 

. Objet d’un genre nouveau, une petite enceinte qui allie la technologie bluetooth à une source d’énergie plus archaïque : le feu. La chaleur de la flamme suffit à l’alimenter. Le concept produit interpelle par son paradoxe et séduit par son audace.

On remarque sur ce salon de Milan que le design d’avant-garde est en effet plus prospectif. En cherchant à trouver des solutions originales, la réflexion des designers se porte souvent sur le contexte d’usage, mais également l’aspect sensoriel et la typologie d’interaction avec l’usager. Que la réponse soit apportée par la technologie ou par l’expérience, le parti pris du contexte et l’univers d’ancrage sont ici bien présents. Objets utiles ou d’apparat, le design d’avant-garde un œil ouvert sur un futur proche. 

 

Retrouvez également les autres thèmes du rapport d’étonnement “Milan design week 2018”:


 

FOCUS MARQUES / Les marques qui ont relevé notre attention par leur identité ou leur approche singulière du design.

DESIGN JEUNE GÉNÉRATION / Qu’apportent les petites productions des designers-makers sur la scène globale du design ?

AVANT-GARDE /  Regard sur les produits qui se sont distingués par une technologie, une approche, un univers avant-gardiste.

NARRATION / Un thème d’inspiration fort et récurrent tout au long de ce salon 2018.